Récupération de la voiture au port du Havre

Le 7 Décembre 2015,
Bonjour à tous, un article pour boucler cette aventure car nous avons enfin récupéré la voiture qui est rentrée en bateau depuis la Chine.
Nous avons eu pas mal de mésaventures avec ce retour et nous avions peur de ne jamais revoir Titine.
D’abord l’explosion au port de Tianjin en Chine nous avait empêché d’embarquer les voitures. Nous sommes rentrés sans savoir comment ça allait se passer … Elles avaient été acheminées vers un autre port pour un embarquement tardif…
Après plusieurs rendez-vous annulés car les voitures n’étaient pas encore arrivées ou se promenaient en Angleterre (le bateau à été refusé au Havre la première fois suite aux événements de novembre), le port du Havre est devant nous il est 9 h du matin, et elles sont là….  quelque part !
J’ai le coeur qui bat plus vite… on va savoir… depuis trois mois que l’on se pose la question : « dans quel état va t-on la retrouver…, si on la retrouve ! »
Le voyage pour rien que l’on a fait la semaine dernière,  de Venelles au Mans en camping car, est oublié.
Nous sommes les premiers.
Un responsable m’indique le numéro du quai, j’hésite…. Maurice positionne la remorque, j’y vais. TITINE est tout au fond et c’est la Volvo, la DS d’Alain, la Porsche de Denis, que je vois en premier, le parfum du désert me reviens en mémoire mais je ne prends pas le temps d’apprecier.
Elle est là, je me rends compte qu’inconsciemment je m’étais préparée à ne pas la retrouver.
Je fais un tour rapide, pas de choc apparent ! Je recommence plus minutieusement…..pas de dégâts après trois mois de stokage et de changements de bateaux… c’est inespéré!
Donc je cours rassurer Maurice, qui malgré son air détaché n’est pas encore rentré dans le hangar pour voir la voiture.
Vérification rapide du contenu du coffre, tout semble correct.
Maurice essaye de démarrer et là, même avec les cables des employés, rien à faire. En fait le reservoir à été siphonné.
Cela nous parait presque normal car c’est peut-être les autorités portuaires qui par sécurité ont vidés les reservoirs.
Les copains commencent à arriver, quel plaisir de les revoir, un sourire éclatant est sur tous les visages.
Dommage ils ne sont pas tous là et on ne peut rester au repas car le GPS est impitoyable… il faut partir !
Publicités

Reportage dans TURBO sur M6

Bonjour,

Nous avons eu la confirmation que le reportage sur le PARIS PÉKIN passera dans l’émission TURBO demain, dimanche 6 septembre et dimanche 13 septembre à partir de 11H20 sur M6.

à bientôt,

Maurice & Coco

PARIS /MOSCOU/PEKIN, en voitures anciennes…

Plus qu’un Raid… un challenge… un défi, que chacun des 15 équipages , s’est lancé à lui même.
13/7 c’est parti pour l’équipage n°2 Maurice et Corinne, deux venellois et leur MGA! avec la tour Eiffel pour témoin pour 12 600 km (théoriques, car c’est sans compter sur les faceties des GPS !)
Jusqu’à la muraille de Chine prévue pour le 15/8/15.
Départ de Paris

Départ de Paris

LA REPUBLIQUE TCHEQUE avec PRAGUE  sa capitale où nous nous arrêtons un moment.
LA POLOGNE et CRACOVIE aux multiples facettes…
mais le plus dur est devant nous.
LA FRONTIERE BIELORUSSE,  compte comme épreuve d’endurance et de capacité à rester ZEN !
LA RUSSIE : MOSCOU,  aussi surprenante qu’attachante !
Et sa ..Place Rouge . » Rouge » veut dire   » belle  » ce n’est pas une référence à sa couleur.
Walt Disney a dû  s’inspirer de la place rouge pour créer ses châteaux et palais !
Grâce à la complicité de notre accompagnatrice Russe, nous avons pu nous rendre, AVEC NOS VEHICULES, sur la place Rouge et prendre une rapide photo avant d’être expulsés.
Grand moment et précieuse photo.
place rouge-3

Place Rouge – Photo de Thomas

A partir de là l’état des routes se dégrade.  En fait, ce n’est pas une route avec des trous, c’est des trous, en forme de route,  qui défilent pendant des centaines de kms.
La Transiberienne que nous empruntons,  traverse la Russie d’OUEST en EST au milieu d’une immense forêt sur des miliers de kms. Nous la quittons après IRKOUTSK et son mythique  LAC BAIKAL pour rentrer en ,  MONGOLIE, un autre monde,  fait de grands espaces et de sommets baignés de lumière rasante.
Les chevaux, les yacks, les chameaux vivent en liberté  et la route où  circulent les véhicules à  100 kms/h, est aussi leur domaine ! Ils sont ont chez eux, pas nous.
Dépaysement total, nuits dans des yourtes, sans aucun confort , avec des petits insectes noirs qui circulent quand la lumière s’éteint…mais on en a rêvé depuis si longtemps !
Sur la route de Terelj

Sur la route de Terelj

Et puis LA CHINE avec sa frontière  infranchissable si vous n’êtes pas couvert par une association et un correspondant de l’autre côté,  qui parle le chinois et le français. Pour passer un véhicule il faut,  une plaque, une carte grise, un permis et l’assurance, chinois, en plus de tout le reste ….! Un jour et demi d’attente.
PÉKIN enfin !  ( BEJGIN pour le reste du monde). Nous ne réalisons pas vraiment …
Façade d'un resto, ils ont l'art de tout illuminer comme si c'était Noël

Façade d’un resto à Pékin, ils ont l’art de tout illuminer comme si c’était Noël

NOUS AVONS TOUS GAGNÉS puisque nous sommes TOUS, ARRIVÉS SUR NOS ROUES A PEKIN ! sans trop de domages malgré le désert de Gobie en Mongolie, très éprouvant pour nous,  mais surtout pour les véhicules. Notre MGA,  » le fer à  repasser  » comme l’appelle  les copains, y est arrivé ! bravo Titine, tu as tenu tête aux 2 cv et aux DS !  C’était un peu fou, mais on y a cru ! En revanche, finir classé, avoir le deuxième prix du RAID DES BAROUDEURS,  ça ne nous avait pas effleuré l’esprit. Bravo à Titine et à son chauffeur.
On voudrait rajouter quelques infos que l’on avait pas données volontairement , et pour certaines on attendra la fin de la deuxième partie du raid.
Par exemple on a pas dit que Pierre, le petit fils de J.P a filmé tout au long du voyage car en Chine les caméras ne sont pas les bienvenues ( y compris M6) mais tout le monde est rentré  alors un grand merci à Pierre et à Guillaume et Clément qui ont fait corps avec le raid.  On espère  avoir de tes nouvelles, Pierre, quand tu auras fait ton montage.
Je suis entrain de faire le notre.
En ce qui nous concerne personnellement, nous n’avons pas avoué que pour nous sortir de MINSK, sans GPS (pas  programme en Biélorussie) et avec des panneaux écrit en Cyrillique  donc ireconnaissables pour nous, surtout au début ( pas la mémoire des signes inconnus…ça  va mieux au bout de 2 ou 3 jours). Donc au milieu des embouteillages  sans GPS avec des panneaux inutilisables , comment sortir de cet enfer…. en taxi !
Je suis monté dans le taxi qui a mis un bon quart d’heure pour nous mettre sur la bonne route (que l’on avait dû louper à l’entrée de Minsk). On se sentait ridicules et on s’est bien gardé d’en parler. Bien plus tard,  pendant le repas les langues se sont déliées et .. nous n’étions pas les seuls à avoir utilisé un taxi chacun à un moment différent en Bielorussie.
Au niveau mécanique un petit détail non signalé pour ne pas porter la guigne… un élastique a fait office de ressort de rappel d’accélérateur…. pas de ressort de rechange ! Et ça a marché jusqu’au bout. Elle voulait vraiment arriver notre Titine ou nous faire plaisir …
à bientot avec de nouvelles photos envoyées par l’équipe, non pas des  » bras cassés » mais des »bras bronzés « .
En conclusion :
Faire PARIS/PEKIN  avec  » UN FER A REPASSER  » (c’est comme ça que certains nommaient la MG) c’est possible, on l’a prouvé, tout est dans la façon  dont on  » repasse » !
INFO : Le reportage sur le Raid passera dans l’émission TURBO le dimanche 6 septembre entre 9h50 et 12H40 sur M6.

Le Retour.

Nous sommes de retour à la maison…c’est presque « déroutant » après ce que l’on a vécu. Les repères si rassurants d’ordinaire, il a bien fallu apprendre à s’en passer. Bilan : les seules choses dont on ne s’est pas servis sont les plaques de désassemblage et… la pharmacie !!

J’ai une pensée pour ceux qui continuent…
Merci à tous les « suiveurs » (du blog) pour l’intérêt qu’ils ont porté à cette aventure et à leurs très nombreux mails qui nous ont encouragé dans certains moments  » délicats « .
C’est déjà une victoire sur le défi que nous nous étions lancé : PARIS/PEKIN EN MGA !  Mais en cadeau nous avons côtoyés pendant plusieurs semaines, des personnes exceptionnelles, toutes différentes et toutes avec leur propre richesse. Sans doute que dans la difficulté la valeur de l’être humain est plus apparente.
Alors, après tout ça, remporter le 2ème Prix de ce Raid , c’est dans le ton de tout le reste, …. aussi inattendu que gratifiant.
On n’oubliera pas Margaux, la petite fille de Maurice, responsable marketing chez Marius Bernard (que vous connaissez tous à présent et qui continue encore un peu à accorder 30% sur toutes commandes des personnes inscrites à ce blog).
Margaux, qui par un travail quotidien,  a permis à toutes les familles et amis des baroudeurs, de vivre les étapes de cette aventure.
Nous continuerons à faire suivre les infos et les photos de la route des épices si elles arrivent jusqu’à nous. Ce n’est pas évident en Chine.
Pour le reportage de M6 dans Turbo, nous vous préviendrons de la diffusion, prévue normalement le 30 août.
Il y aura aussi dans le magasine RETRO COURSE, le reportage de Françoise qui participait avec la DS rose et sans doute de très belles photos faites par des pros sur la DS bleue de Bob Neyret,  pro egalement.

Merci à tous,

Coco et Maurice


 

Message à nos coéquipiers qui continuent :

On pense vraiment beaucoup à vous tous.  On sait que la nuit vous a surpris à 150 kms de l’arrivée et que certains ont eu un bouchon de …chameaux !
On est encore avec vous malgré le quotidien qui revient envahir le temps. Ce matin 5h ( pour vous 11h ) nous avons pris un super petit dej à la Française avec de la confiture de pêche de vigne (de Baptistin = Marius Bernard) ! Mais il manquait les copains et les …baguettes, mais nous en avions quand même une, celle du boulanger ! 
Un gros plein de « bonne chance » on pense à vous très fort.

PEKIN – 16/08/15

DIMANCHE 16 AOUT :
Départ pour la route de épices des deux 2CH Sojasun avec de nouveaux chauffeurs; de la 505; de la DS rose avec de nouveaux chauffeurs et les anciens; la 2ch fourgonette avec Daniel et Martine; la DS Blanche N8 avec Luc et sa compagne qui vient de le rejoindre ( Jean Claude revient avec nous). L’assistance rentre également (Cédric et Thomas) ainsi que les organisateurs Bruno et Thomas.
19H : Nous attendons le car qui doit nous conduire à l’aéroport pour un décollage prévu à 1h du matin.

PEKIN – 15/08/15

SAMEDI 15 AOUT :

Visite de la Cité Interdite de bonne heure (départ à 7 h) et c’est tant mieux car on a dû frôler les 40 degrés dans la journée.
Visite du palais d’été et d’une maison de thé.
Ce soir diner de gala avec canard laqué et distribution des prix du raid PARIS/PEKIN.
5ème Prix: La Porsche Denis & Catherine et leur lapinou
4ème Prix: les 2ch SOJASUN et « les petits hommes verts » Loulou et Pierrot.
3ème Prix: La Jaguar de J.P,  Adrien et Pierre, ses petits fils.
2ème prix: La MGA avec Maurice et Coco.
1er prix (bien mérité): La Traction avec Hervé (et sa famille) et Pierre son copilote.

Mais tout le monde a gagné puisque nous sommes tous arrivés dans nos véhicules , sans gros pépins à PEKIN et tous solidaires c’est la plus belle des victoires !
Merci aux organisateurs, aux mécaniciens, de nous avoir permis d’y arriver.
Certains continuent sur HONG KONG on transmettra les informations que l’on attend avec impatience .

On est avec vous , que la chance continue.

Quelques détails  sur la Cité Interdite :
Contruite de 1406 à 1421 c’est une petite ville de 72 ha et 10 000 pieces mais on dit 9 999 car le chiffre 9 est le chiffre de l’empereur et du pouvoir. En revanche le chiffre 4 est très mal vu, sa prononciation est proche du mot  » mort »…

À propos de prononciation : « BONJOUR » se dit  « NI . HAOO » séparé . Si on dit « NIHAOO » cela veut dire : « je veux faire pipi ! »
Voila pourquoi quand on arrivait quelque part on nous montre tout de suite…les toilettes ! …..
Le chiffre 8 c’est la richesse.
La couleur JAUNE est réservée à l’empereur.  Porter du jaune était se condamner à mort.
Il y a les tuiles en vernis jaune mais ils aiment beaucoup le vert (l’espérance) et le bleu (couleur du ciel).
Le dragon représente l’empereur. Le phoenix l’impératrice.
Demain dimanche 16/8 départ le matin des véhicules qui continuent et de nous le soir.

 

 

PEKIN – 14/08/15

VENDREDI 14 AOUT :

C’est une journée improvisée car elle était consacrée au transfert des voitures vers le port qui a explosé.
Pas très motivés pour visiter seuls mais nous sommes allés en taxi avec Martine et Dan dans le vieux Pékin où nous avons déjeuner autour d’un lac.

Pour savoir où était la place Tian An men je mimais l’homme qui a arrêté le char et on nous indiquait le chemin car mon accent c’était pas ça.
Mes excuses à  Catherine (Porsche) que j’ai appelé  Martine .
Le samedi 15/8 visite de la Cité Interdite.